Quartier chaud de Nantes – Quels sont les quartiers à éviter ?

Parce que vous ne souhaitez pas loger dans un quartier chaud de Nantes, vous voulez repérer les quartiers à éviter et les meilleurs endroits de la ville ?

Cela peut surprendre de parler d’insécurité à Nantes car ce n’est pas une grande ville comme Paris, Marseille ou Toulouse.

Mais les chiffres montreraient que c’est une ville où la violence progresse de plus en plus (voir ces articles du Figaro, de 20minutes.fr ou de France 3 Régions).

C’est ce que j’ai découvert moi-même lorsque j’avais programmé une visite touristique à Nantes. Comme je le fais d’habitude, j’ai prospecté les différents quartiers pour éviter de choisir mon hôtel dans un quartier chaud de Nantes.

Voici les informations les plus pertinentes que j’ai résumées ci-dessous avec la carte des quartiers de Nantes.

Nantes ville parmi les plus dangereuses de France ?

OUI c’était le cas en 2021 et 2022 mais d’après le dernier classement Numbeo des villes les plus criminelles de France, elle ne l’est plus en 2024. Nantes n’est plus classée non plus sur le top 20 de ville-data.com.

Cependant, si on compare avec des villes italiennes ou américaines, Nantes a un indice de criminalité assez élevé. C’est ce que confirme le classement mondial Numbeo de 2024.

En effet, Nantes est classée 81ème ville la plus criminelle du monde sur les 459 villes du tableau. En fait, Nantes serait plus dangereuse que Naples, Las Vegas ou Medellin en Colombie !

Nantes est elle sûre pour les touristes ?

Oui mais il faut rester vigilant et éviter quelques quartiers de Nantes.

n effet, comme dans la majorité des villes touristiques partout en France ou dans le Monde (Barcelone, New York, Londres, Panama City ou même Orléans), il y a des endroits où les touristes sont plus exposés aux vols et aux arnaques.

Mais ce n’est pas pour autant que Nantes est dangereuse pour les touristes.

Concrètement, les visiteurs n’ont aucune crainte à aller en journée sur les sites touristiques du centre historique ou sur l’île de Nantes. Bien sûr comme partout, il faudra rester prudents notamment par rapport aux pickpockets.

D’autre part, les touristes devront également bien choisir l’emplacement de leur hôtel en évitant certains quartiers chauds de Nantes (Voir liste ci-après).

Carte quartiers de Nantes

Cette carte va vous permettre de géolocaliser les principaux quartiers de Nantes et ceux à éviter listés ci-dessous : Google maps quartiers de Nantes

Quartiers à éviter Nantes

Si, il y a une dizaine d’années, la ville de Nantes était une tranquille et paisible mais les choses ont malheureusement changé.

En effet, dans certains endroits de la ville, on constate de nombreux faits de vols, de trafic de stupéfiants et de règlements de comptes.

Voici une liste non exhaustive des quartiers sensibles de Nantes qu’il vaut mieux éviter pour des raisons de sécurité :

Malakoff – Quartier dangereux à Nantes

Malakoff est une cité située au cœur de ville de Nantes. C’est un quartier aux multiples visages, avec un emplacement idéal à proximité du centre, entre la vallée de la Loire et la vallée de l’Erdre, proche du Musée d’arts, du jardin des plantes et de la gare. Ecoles, gymnase, commerces, cette cité vient de profiter d’un plan de rénovation urbaine.

Mais l’insécurité y est toujours très présente et grandissante (voir article de France 3 régions : Des fusillades quartier Malakoff). En fait, ce quartier classé en zone de sécurité prioritaire a fait l’objet en 2017 d’un déploiement de la police de sécurité du quotidien dans le cadre de la reconquête républicaine des quartiers.

Le Breil – Quartier violent

Situé dans le Nord de la ville, Le Breil est un des plus sensibles de Nantes : Traffic de drogue, bagarres, agressions, fusillades. Voir l’article de Ouest France : Au Breil cette violence qui gangrène le quartier

Bellevue – Cité à problèmes

A l’ouest de l’agglomération Nantaise, le quartier Bellevue concentre des logements sociaux dans des cités où les barres d’immeubles sont les seuls décors.

Depuis 2012, le quartier est classé prioritaire et dernièrement a fait l’objet d’un renforcement des effectifs de la police nationale.

Dervallières – Zola : Quartier sensible de Nantes

Ce quartier Dervallières-Zola est pourtant bien placé (à proximité du centre-ville et du parc de Procé). Mais il est considéré par les résidents comme dangereux (voir l’article de France Bleue ou de Ouest France).

Quartiers Nord de Nantes à éviter

Le quartier Nantes Nord est un des onze quartiers de Nantes qui est situé comme son nom l’indique au nord de l’agglomération. Malgré de nombreux atouts (hippodrome du Petit Port, stade Pierre-Quinon, piscine, bords de l’Erdre, camping 5 étoiles, Campus universitaire), c’est un quartier sensible qu’il vaut mieux éviter.

Quartiers dangereux dans le centre ville de Nantes

Si l’hyper centre est sûr dans la journée, il y a quelques endroits où il ne vaut mieux pas aller boire un verre le soir ou s’y promener en pleine nuit.

En effet, d’après la presse web, les délinquants s’y retrouvent la nuit pour dealer, pour traficoter, pour voler ou pour s’affronter entre bandes rivales.

Voici les quartiers dangereux dans le centre ville de Nantes à éviter le soir ou la nuit :

  • Certaines rues du quartier Bouffay
  • Chantiers Navals
  • Vincent Gâche
  • Hangar à Bananes
  • Place Wattignies
  • Autour de l’hôpital St Jacques
  • Square Amiral Halgand
  • Autour de la Place René Bouhier

Quartiers chauds à Nantes

Parmi les quartiers à éviter la nuit à Nantes, il faut également citer les quartiers chauds :

  • Le Quai de la Fosse (qui est en pleine mutation)
  • La rue des Trois Matelots
  • La Place Wattignies
  • Les boulevards Bellamy et Schuman
  • Les allées Gloriette et Baco

Meilleurs quartiers où loger à Nantes

Que vous soyez étudiant, en déplacement professionnel, en séjour touristique ou à la recherche d’un appartement pour y vivre, il est recommandé de choisir son logement dans un des meilleurs quartiers de Nantes.

Les quartiers de l’hypercentre de Nantes sont les plus recherchés et les plus chers. En effet, on y trouvent les splendides bâtisses du 18ème siècle (ancienne Ile Feydeau), d’élégants immeubles place Royale et autour du théâtre Graslin, des rues bourgeoises autour de la cathédrale.

Les agents immobiliers ont défini un triangle d’Or entre la place Mellinet, la place Canclaux et le parc de Procé + le Guist’heau. Il s’agit d’une zone calme, sans insécurité où l’on trouve les plus beaux hôtels particuliers de Nantes.

Où choisir son hôtel à Nantes ?

Les quartiers de l’hyper centre de Nantes sont les plus beaux, les plus sûrs et les mieux situés pour y faire du tourisme : Hôtels particuliers, bâtisses de caractère, bords de Loire. C’est donc dans ces quartiers qu’il vaudra mieux choisir son hôtel pour un séjour touristique.

Voici ma recommandation (magnifique hôtel dans un quartier chic et sûr de Nantes pour 107 € la nuit) :

En vacances à Nantes ? Voici quelques conseils de visites ou mon itinéraire pour visiter Nantes à pied.

A noter que les informations que je vous communique ci-après sont factuelles et ne sont en aucun cas le reflet de jugements ou de discriminations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 réflexion sur “Quartier chaud de Nantes – Quels sont les quartiers à éviter ?”

  1. Je suis arrivé à Nantes il y a quelques mois et j’essaie de m’y installer (trouver un emploi + un logement fixe, l’un n’allant pas sans l’autre) du coup j’ai déjà fait quelques AirBNB, sous-loc et coloc à travers toute la ville et je me dois malheureusement de confirmer, avec regrets, votre article.

    Je pensais que les personnes qui m’avait prévenues de l’insécurité à Nantes avaient quelques peu exagéré, mais il n’en est rien.

    Je devais aller visiter une colocation Rue d’Agen, quartier Bellevue, et bien je n’y suis jamais parvenu, j’ai été pris à partie, provoqué et intimidé puis *raccompagné* par une bande de 6-7 jeunes qui ne voulaient clairement pas de ma présence dans le quartier.
    Expérience plus ou moins similaire à Malakoff un MATIN!
    Et fusillé du regard en traversant les quartiers nord en vélo.

    Bref, il faut rester vigilant.

Retour en haut