La Havane est-elle sûre – Quartiers dangereux et zones à éviter

Vous allez bientôt visiter Cuba et souhaitez savoir si La Havane est sûre, quel sont les quartiers dangereux et les zones à éviter ?

Quartiers dangereux et zones à éviter à La Havane

C’est vrai qu’actuellement, le taux de criminalité dans les grandes villes d’Amérique du Nord, du Sud ou d’Europe ne cesse d’augmenter.

Il est donc légitime de se poser la question sur la sécurité à La Havane qui est la capitale de Cuba.

Les principales questions que se posent les touristes qui veulent séjourner à La Havane sont les suivantes :

  • La Havane est-elle sûre en 2024 ?
  • La Havane est elle sûre à visiter ?
  • Quels sont les quartiers dangereux ou des zones à éviter à La Havane ?

Dans cet article, je vous propose un guide des quartiers de La Havane en vous indiquant les plus dangereux et les plus sûrs.

J’ai rédigé ce guide en résumant les informations publiées sur les forums de voyageurs, les articles de presse, les classements et statistiques mondiales. Il s’agit d’onc d’une simple synthèse de données qui ne contient aucun jugement ou propos discriminatoire.

Je partage également avec vous une carte des quartiers de La Havane pour mieux localiser les zones à éviter à la Havane et les meilleurs endroits où loger.

Zones à éviter à La Havane

La Havane est elle dangereuse ?

Comme dans toute grande ville, les visiteurs s’inquiètent souvent par rapport à l’insécurité. Pour de nombreuses villes américaines et européennes, il est assez facile d’obtenir des chiffres et des statistiques concernant les délits. Mais, concernant la Havane, il est impossible d’obtenir des statistiques précises et actualisées sur l’insécurité. En effet le gouvernement cubain ne communique pas toujours facilement ces informations.

La seule façon d’évaluer le niveau d’insécurité à La Havane est la perception générale des résidents et des touristes.

Bien que les preuves anecdotiques et les expériences personnelles ne puissent pas fournir une vue d’ensemble de la situation de la criminalité, elles donnent un aperçu du sentiment général de sécurité dans la ville.

Or, de nombreux visiteurs de La Havane déclarent s’être sentis en sécurité pendant leur séjour et avoir eu des expériences positives avec la population locale.

Il faut savoir que le gouvernement cubain accorde une grande importance au maintien d’un environnement sûr pour les touristes, car le tourisme est une source de revenus vitale pour le pays.

Du coup, les forces de l’ordre sont présentes dans toute la ville et des mesures de sécurité sont en place pour assurer la sécurité publique.

Cependant, il est important de noter que ces observations se basent sur les informations disponibles (forums de voyageurs, blogs) et ne peuvent pas donner une image complète du niveau d’insécurité réel à La Havane.

Quel taux de criminalité à La Havane ?

Concernant le taux de criminalité à La Havane, on peut consulter le site numbeo.com. Or, en 2024, ce site attribue à la Havane un indice de criminalité de seulement 32.34.

Ce taux de criminalité de la Havane est relativement bas par rapport aux autres villes d’Amérique centrale et des Caraïbes. En effet, si on compare avec des villes comme San Juan, Santo Domingo ou Kingston, La Havane ressort beaucoup moins dangereuse en terme de criminalité. Toujours en comparant sur ce classement, La Havane est moins criminelle que de nombreuses villes de Floride comme Miami, Orlando ou Tampa.

D’ailleurs, vous pouvez constater sur la carte ci-dessous que Cuba est un des rares pays du continent Américain en vert donc safe :

Carte criminalité à La Havane
Carte publiée sur le site Numbeo.com

La Havane est-elle sûre à visiter en 2024 ?

La Havane, capitale de Cuba, est une destination dynamique et animée qui offre un mélange d’histoire, de culture et de beauté.

Les Cubains sont connus pour leur hospitalité et leur gentillesse à l’égard des visiteurs. Dès que vous posez le pied à La Havane, ils vous accueillent par des sourires et des bras ouverts. Les habitants sont toujours prêts à vous donner un conseil ou à vous recommander les meilleurs endroits pour manger, boire et visiter.

Mais, comme dans toutes les villes touristiques, les visiteurs peuvent être la cible de voleurs ou de délinquants.

Quels risques pour les touristes qui visitent La Havane ?

Voici les recommandations du gouvernement britannique aux voyageurs qui se rendent à Cuba en 2024 :

« Un petit nombre de faux agents touristiques et de faux chauffeurs de taxi opèrent dans les aéroports et autour de la Vieille Havane. Si vous devez prendre un taxi, assurez-vous qu’il s’agit d’un taxi enregistré et non d’un véhicule privé. Des délits liés aux voitures et des agressions se produisent de temps à autre, non seulement à La Havane, mais aussi à Santiago de Cuba et dans d’autres régions. Soyez prudent dans le centre de La Havane la nuit. Préférez le taxi à la marche, même si vous n’êtes qu’à quelques rues de votre destination. Des étrangers ont été attaqués dans des voitures de location dont les pneus avaient été délibérément crevés. Si vous êtes victime d’une crevaison dans une région isolée, poursuivez votre route jusqu’à une ville avant de vous arrêter. Ne vous arrêtez pas pour prendre des auto-stoppeurs, car ils sont également connus pour commettre des agressions. » Source : gov.uk/foreign-travel-advice/cuba/safety-and-security

Le gouvernement français recommande aux touristes qui se rendent à la Havane de faire preuve d’une grande prudence :

« A la Havane, une hausse de l’insécurité est observée, qui s’accompagne de violences pouvant porter atteinte aux personnes. Des actes d’agression et de harcèlement sexuels ont été rapportés. Il est recommandé de ne pas se déplacer seul(e) la nuit. » Source : diplomatie.gouv.fr

Et même si La Havane est globalement une ville assez sûre, certains quartiers ont des taux de criminalité plus élevés et il vaut mieux les éviter (voir liste ci-après)

Quartiers dangereux à La Havane ?

Non, il n’y a pas de quartiers dangereux à La Havane où les touristes risqueraient leur vie comme dans de nombreuses villes du Brésil, du Mexique ou d’Afrique du Sud.

Cependant, il y a des quartiers et des zones à éviter à La Havane pour plusieurs raisons : Insécurité la nuit, bâtiments insalubres, zones sans intérêt touristique ou trop éloignées des sites à visiter.

Zones à éviter à La Havane – Carte

Pour vous aider à mieux repérer les zones à éviter à La Havane listées ci-après, voici une carte des principaux quartiers de la ville :

Zones à éviter à La Havane

Selon les blogs, forums, articles de presse et publications web, contrairement à Varadero, il y a quelques zones à éviter à La Havane notamment la nuit :

  • El Cerro est le premier quartier à éviter à La Havane. C’est probablement la zone où le taux de criminalité y est plus important de la ville. Les vols et les agressions sont plus fréquents à Cerro, en particulier dans les endroits isolés ou peu fréquentés. Donc, il vaut mieux ne pas s’aventurer dans le quartier de Cerro, en particulier le soir et la nuit.
  • La Mantilla situé à la périphérie de la ville a la réputation d’être une plaque tournante du trafic de drogue.
  • San Miguel del Padron, à la périphérie sud-est de La Havane, est à éviter par les touristes car cette zone n’est pas des plus sûres.
  • Regla et Guanabacoa de l’autre côté de la baie de la Vieille Havane, présentent des attractions touristiques à visiter durant la journée, mais il est préférable de les éviter après la tombée de la nuit.
  • Marianao pour les quartiers de Los Pocitos et El Cocosolo 

Meilleurs quartiers à La Havane

Les 3 quartiers préférés des touristes qui visitent La Havane sont :

Hors des zones à éviter à La Havane, ces 3 quartiers plaisent aux touristes car ils sont sûrs et très sympas.

Où loger à La Havane hors des zones à éviter ?

Pour un séjour touristique, je vous recommande de choisir où loger parmi les 3 meilleurs quartiers de La Havane : Velado, Miramar ou La Habana Vieja.

Alors, voici quelques indications qui pourront vous aider à choisir le meilleur endroit où loger à La Havane :

  • Dans le Vedado, les visiteurs peuvent choisir parmi une variété d’hébergements, allant des hôtels de luxe aux chambres d’hôtes. Le quartier est bien relié au reste de la ville, avec de nombreux taxis et transports en commun. C’est également un bon choix pour profiter de nombreux bars, clubs et restaurants. Parmi les hôtels les plus populaires de Vedado, citons l’Hotel Nacional de Cuba et l’Hotel Habana Libre.
  • Pour ceux qui recherchent une expérience plus haut de gamme et plus luxueuse, le quartier de Miramar est une bonne option. Situé dans la municipalité de Playa à l’ouest de Vedado, on trouve à Miramar d’élégantes demeures, des restaurants haut de gamme et des ambassades. Ce quartier offre une atmosphère plus calme et plus exclusive que les rues animées de la Vieille Havane. Miramar abrite également plusieurs hôtels haut de gamme avec piscines, spas et accès à la plage.
  • La Vieille Havane, quant à elle, offre une expérience plus traditionnelle et historique. Le quartier regorge de bâtiments coloniaux, de musées et de places qui méritent la visite. Les visiteurs peuvent choisir de séjourner dans des hôtels de charme ou des maisons d’hôtes situés dans ces bâtiments historiques. Ces hébergements offrent un charme unique et permettent aux visiteurs de s’immerger dans la riche histoire de la ville. L’hôtel Ambos Mundos et l’hôtel Santa Isabel figurent parmi les options les plus populaires de la Vieille Havane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut