La Cienaga Grande de Magdalena : mon coup de coeur – J16

Si vous êtes du côté de Santa Marta, alors ne râtez pas une visite à la Cienaga Grande de Magdalena ! Découvrez tout de notre superbe journée à la découverte d’une nature et d’un peuple exceptionnel.

La Cienaga Grande c’est quoi ?

La Cienaga Grande de Magdalena (ou de Santa Marta) se situe dans au nord de la Colombie dans le département de Magdalena. C’est une réserve naturelle de 26 810 hectares, de lacs, de marais, de lagunes et de mangroves. C’est un refuge pour les oiseaux migrateurs qui viennent de l’Amérique du Nord.

Les écosystèmes des mangroves favorisent les différentes phases du cycle de vie des mollusques, des crustacés et des poissons. Ces mangroves contribuent aussi à la conservation et à la survie des espèces endémiques : Caïmans, singes, lamantins, iguanes, loutres, hérons bruns, canards à aiguille, pélicans, oiseaux-serpent, grands hérons…

CIENAGA GRANDE MANGROVEPêcheurs sur la CIENAGA GRANDE DE MAGDALENA

Villages lacustres de la Cienaga Grande

Situés à 2h de bateau, 3 villages (Trojas de Cataca, Buenavista et Nueva Venecia) règnent sur cette réserve naturelle. Environ 300 familles de pêcheurs vivent sur des maisons de bois sur pilotis de toutes les couleurs. Ce peuple authentique et très accueillant vit essentiellement de la pêche. Loin de tout, il semble oublié du monde…

NUEVA VENECIA SUR LA MANGROVE DE LA CIENAGA GRANDEVILLAGE DANS LA CIENAGA GRANDE



Mon coup de foudre pour les habitants de la Cienaga Grande

Nous avons eu la chance de découvrir cette nature et ce peuple de manière très confidentielle. En effet, nous étions les seuls touristes dans la mangrove et étions même une curiosité pour les habitants de Nueva Venecia. Nous avons surpris des gens aux fenêtres en train de nous photographier !

Nous étions accompagnés d’un guide conventionné du parc national qui nous a raconté avec tout son cœur l’histoire de son peuple (lui-même vit à Nueva Venecia). De ses ancêtres, au massacre des 37 pêcheurs en 2000 par un groupe armé, en passant par le désastre écologique qu’ils essaient de surmonter… C’était passionnant !

Nous avons été de maisons en maisons, rencontré la population, discuté avec eux et mangé à leur table. Nous avons été au terrain de foot, voir les salles de billard, le poste de police, l’école et l’église. Sur le mur de l’église, on s’arrête face à une plaque commémorative. C’est en hommage aux 37 pêcheurs victimes du terrorisme en 2000 (des paramilitaires les ont fusillés pour montrer à la population ce qu’ils continueraient à faire s’ils ne leur obéissaient pas…).

Une journée riche en découvertes, en échanges humains et en émotions… Ils étaient fiers qu’on s’intéressent à eux et qu’on les prenne en photo. En partant, ils nous ont remercié d’être venu les voir. J’en ai encore les larmes aux yeux…

sur la lagune de la Cienaga Grande de Magdalena Préparation de la soupe Communauté de la Cienaga Grande de Magdalena

Sur une pirogue de la Cienaga Grande de Magdalena

Comment aller à la Cienaga Grande ?

Le tourisme n’est pas du tout développé dans cette mangrove et c’est tant mieux ! Mais du coup, c’est beaucoup plus compliqué pour s’y rendre.

J’avais fait par mail des demandes à de nombreuses agences locales pour m’organiser une journée d’excursion, mais je n’ai reçu qu’une seule réponse positive. C’est Aventure Colombia qui a su relever le défi !

 Aventure Colombia – Aurélie Justine LETORT – aurelie@aventurecolombia.com

Mobil:  (+57) 314 357 2545 – (+57) 311 671 9552 (Whatsapp)

Aurélie a été très réactive car elle a travaillé un dimanche pour nous proposer dès le lundi matin cette merveilleuse excursion. Je dis donc un grand BRAVO à Aurélie pour son professionnalisme et la qualité de ses prestations !

Elle aura fait de cette journée un souvenir qui restera profondément et longtemps dans mon coeur.

En route maintenant pour un grand bol d’air frais avec notre séjour à  MINCA.

Vous aimerez aussi...

6 Comments

  1. Pierrette Bastien says:

    Nous serons dans la région de SantaMarta début mars et cette excursion à Cienaga Grande nous intéresse. Question : Est-ce qu’il y a des moustiques avec tous ces plans d’eau? Si oui, on se préparera en conséquence ! 4 enfants de 6 à 15 ans nous accompagnent.p

    1. Bonjour Pierrette,
      Non nous n’avons pas eu de moustiques mais c’était en août. Je ne sais pas pour le mois de mars…
      En tout cas, c’est bien de faire découvrir cette région à vos enfants. Les gens de la Cienaga sont des personnes vraies et heureuses d’accueillir les touristes qui s’intéressent à eux. Ils sont un peu fermés au début. N’hésitez pas à poser plein de questions sur les horribles évènements qu’ils ont subi et sur le désastre écologique dont ils sont en train de sortir… Ils ont beaucoup apprécié qu’on s’intéresse autant à eux qu’au paysage sublime qui les entoure.

  2. martine NICAISE says:

    Bonjour,
    Un grand merci pour toutes les indications que vous nous donnez et qui permettent de bien préparer notre voyage. Nous avons l’intention de partir en Décembre et justement je voulais inclure cette balade. Combien faut-il compter pour une journée avec un guide pour réaliser cette excursion.. A l’avance merci et au plaisir de vous lire

    1. Bonjour Martine,
      C’est une excursion qui est rare et donc qui peut paraître assez chère. Mais si on évalue la qualité des prestations, l’authenticité du site visité et les émotions qu’il procure, on peut dire que ce n’est pas cher du tout ! L’agence nous avait pris 435 500 cop par personne soit environ 120 Euros/personne. Tout était inclus : le transport privé aller/retour, le service d’un guide local hispanophone privé, le bateau pour rejoindre le village de Nueva Venecia et pour se promener dans la Cienaga et le repas du midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *